Linguiste, formatrice, et écrivain, Denise Degelos travaille depuis 2 ans dans la start-up et école de langues Angelio Academia. Cette jeune femme a quitté sa chère Californie pour aller vivre en Espagne puis, par la suite, en France afin de partager ses connaissances linguistiques. Chez Angelio, elle a un poste de Community Manager mais également formatrice et Chef de projets linguistiques. Avec la collaboration de ses collègues, elle a même développé trois manuels d’anglais pour l’école. Nous lui avons posé des questions sur cette école et à propos de ses diverses fonctions.

Comment décririez-vous cette école ?

Tout d’abord, je pense qu’il est important de préciser que c’est une école principalement pour adultes. Beaucoup de gens imaginent une école pour enfants, mais les adultes apprennent des langues aussi !  Nous proposons 7 langues et les formateurs sont natifs ou ont vécu longtemps à l’étranger, vous pouvez donc imaginer une immersion optimale.

Dès que vous passez la porte, vous entendez plusieurs langues, même à l’accueil. Nous recevons également des élèves étrangers qui travaillent pour des entreprises internationales souhaitant des cours d’anglais ou de toute autre langue. Tous ces gens sont très souriants et amicaux. Je pourrais dire que les cours en groupes sont quasiment comme des clubs et une excuse afin de s’épanouir d’un point de vue sociable.

Pouvez-vous nous parler des formateurs dans cette école ?

Bien sûr, mes collègues sont formidables. Les formateurs sont vraiment passionnés par leur métier et je dirais que la plupart parlent au moins 3 langues. Ce qui est sympa aussi, c’est qu’ils sont très curieux et nous apprenons beaucoup, les uns des autres. Ici, on peut même trouver, par exemple, des professeurs d’espagnol dans des cours d’allemand. Nous avons tous une insatiable soif d’apprendre. Je pense que cela renforce également notre capacité de bien transmettre nos langues d’enseignement.

Quelles langues parlez-vous ?

Je parle l’anglais, bien sûr, mais je parle également espagnol, je donne donc des cours dans ces deux langues. Mon expérience en Europe m’a montré qu’en général, cela peut surprendre car les gens pensent souvent que les américains sont monolingues. J’ai une relation intime avec la langue espagnole car je viens d’une communauté en Californie ou la majorité est d’origine hispanique. Depuis mon plus jeune âge, je parle l’espagnol, car j’ai évolué dans un environnement bilingue, j’ai par ailleurs passé un long séjour au Porto Rico quand j’avais 7 ans.

Le vietnamien est aussi une langue beaucoup entendue dans la ville où j’ai grandi mais je ne l’ai jamais étudiée. Je connaissais donc quelques mots, expressions ainsi que la sonorité de la langue mais je ne l’ai jamais apprise. Après, à l’université j’ai dû étudier au moins 3 langues pour compléter mon parcours linguistique et j’ai choisi le portugais comme troisième langue après l’espagnol et l’anglais. J’ai vu toute de suite que structurellement, c’était très similaire à l’espagnol et donc pour moi facile à assimiler. Plus tard, en Espagne en 2010, je suis tombée amoureuse d’un franco-italien qui m’a initiée à l’italien et ultérieurement au français. La relation n’a pas durée, mais grâce à lui, je me suis mise à apprendre le français et je me suis installée en France.

Quel est votre rôle préféré chez Angelio ?

C’est bien là la question la plus dure à répondre car il y a plusieurs choses que j’aime ! J’adore donner des cours et particulièrement lorsque les élèves me posent des questions compliquées dont l’explication est complexe. C’est comme un défi intellectuel pour moi et cela m’aide à créer des matériels pédagogiques. Les cours en présentiel, pour moi, c’est aussi bien le contact humain avec les élèves que la création de liens. On apprend à se connaitre tout au long de l’année et on devient presque une famille. Donner des cours me procure une grande satisfaction mais cela nécessite beaucoup d’énergie, et c’est pour cette raison que j’apprécie aussi de travailler sur l’ordinateur, gérer notre blog et nos réseaux sociaux. Pour finir, la création de contenu pédagogique est tellement amusante ! Je m’y épanouis vraiment et j’utilise ma vraie vie comme inspiration. Nous avons récemment commencé un projet qui implique l’apprentissage en ligne car les cours virtuels sont réellement nécessaires de nos jours !